Prix littéraires du Gouverneur général

Wayside Sang

Wayside Sang

de Cecily Nicholson

Talonbooks; distribué par PGC Books/Raincoast

978-1-77201-182-1

Synopsis

Wayside Sang s’intéresse aux migrations indissociables des diasporas noires et autres qui doivent composer avec conception du monde axée sur les combustibles fossiles, en cette époque de traumatismes et de mouvements. Ce récit poétique propose un voyage à bas prix sur les autoroutes nord-américaines. Au fil d’une étude sur l’automobile, son industrie, les routes et l’hospitalité dans la région des Grands Lacs, et au-delà de celle-ci, Cecily Nicholson réinvente les trajectoires de son père biologique qui, pour son travail, franchissait ces frontières. Cette étude vise, en partie, à consolider des relations et à trouver un ancrage, malgré les déplacements. Elle cherche à atteindre la pertinence en cette période de rébellion, alors que les réseaux, la communauté et l’esthétique des Noirs acquièrent de nouvelles qualités. L’œuvre porte aussi attention au renouveau des Autochtones et de leurs poétiques; elle y est intimement et s’en inspire. La présence et les histoires des Anishinaabeg, des Haudenosaunee et des Attawandaron, la mémoire autochtone en tant que constante pour les terres, est un élément constitutif de la pratique poétique de Cecily Nicholson.

« “il y a des moments où une voiture tord les perspectives
par son mouvement 
                            et fait de la place” »
Dans cette fascinante suite de longs poèmes, Cecily Nicholson fait de la place, laisse entrevoir le paysage canadien et ses échos alors qu’elle explore les thèmes des frontières, de l’identité, de l’industrie et du voyage. Elle offre un catalogue d’impressions, un collage de l’éphémère, maintenu ensemble par les images et par le pouls de la phrase, qui reste avec soi bien après la fin de l’aventure. »

Comité d’évaluation par les pairs : Garry Gottfriedson, Sachiko Murakami, Patrick Warner

Cecily Nicholson
Photo : Jef Clarke

Notice biographique

Cecily Nicholson est originaire d’une petite ville de l’Ontario et a habité à Toronto et à South Bend avant de s’installer sur la côte du Pacifique il y a près de 20 ans. Sur le territoire Musqueam, Squamish et Tsleil-Waututh connu sous le nom de Vancouver, elle travaille dans le quartier Downtown Eastside depuis 18 ans. Depuis peu, elle est administratrice de la Gallery Gachet, un centre d’artistes autogéré qui sert aussi de ressource en santé mentale. Membre du groupe Joint Effort, qui milite pour l’abolition des prisons, et du comité d’éthique de l’Université d’art et de design Emily Carr, Cecily Nicholson vient d’être nommée programmatrice en interprétation à la Surrey Art Gallery. Elle est l’auteure de Triage et de From the Poplars, qui a remporté le prix de poésie Dorothy-Livesay en 2015.

49th ShelfConseil des Bibliothèques Urbaines du Canada Le Centre d'accès équitable aux bibliothèquesChapters IndigoApple Books RakutenKoboLes librairesLe réseau national de services de bibliothèque équitablesLes Voix de la Poésie