Prix littéraires du Gouverneur général

Un barbare en Chine nouvelle

Un barbare en Chine nouvelle

Traduit par Daniel Poliquin

Les Éditions du Boréal; distribué par Diffusion Dimedia; traduction de Barbarian Lost: Travels in the New China d'Alexandre Trudeau, HarperCollins Publishers

978-2-7646-2445-6

Résumé

Depuis l’enfance, Alexandre Trudeau est fasciné par la Chine. Il retrace ici pour nous ses pérégrinations dans ce pays qui est synonyme de démesure et brosse un portrait saisissant de la Chine contemporaine, sans doute le plus grand laboratoire où se dessine l’avenir de l’humanité. Souvent accompagné par Vivien, une jeune journaliste chinoise, l’auteur explore la réalité d’existences prises au piège entre la Chine de nos souvenirs et celle que bouleverse la poussée du progrès. La Chine qu’il cherche se révèle par bribes. C’est la flamme d’une bougie qui s’oppose à la lumière crue de la modernité. Chacun des êtres qu’il croise dévoile une parcelle du secret, et chaque révélation nous désarçonne, vient nous arracher à nos idées préconçues, nous oblige à remettre en question nos certitudes les mieux établies.

« Une écriture sobre et directe qui nous tient constamment en haleine. Le traducteur a intégré l’information du texte de départ et il l’a réaménagée en français. On a l’impression d’un traducteur qui aurait fait le même voyage que l’auteur, comme un journaliste qui l’aurait accompagné. »

- Comité d’évaluation par les pairs

Daniel Poliquin
Daniel Poliquin

Biographie

Daniel Poliquin remporte son 2e Prix littéraire du Gouverneur général pour Un barbare en Chine nouvelle. Écrivain, traducteur et interprète, il est docteur honoris causa de l'Université d'Ottawa et de l'Université Carleton. Presque tous ses romans ont paru aux Éditions du Boréal, notamment La Kermesse, L'Historien de rien, Le Vol de l'ange et, en 2017, Cherche rouquine, coupe garçonne. Son œuvre a fait sa place dans le cursus scolaire et universitaire et fait l'objet d'études marquantes. Daniel Poliquin a traduit maints auteurs de langue anglaise, entre autres, Jack Kerouac, Mordecai Richler, Matt Cohen, W.O. Mitchell et Douglas Glover. On lui doit aussi la traduction de la biographie magistrale de David Hackett Fisher, Le Rêve de Champlain. Il vit à Ottawa.

Photo : Magali Charron

49th ShelfConseil des Bibliothèques Urbaines du Canada Le Centre d'accès équitable aux bibliothèquesChapters IndigoApple Books RakutenKoboLes librairesLe réseau national de services de bibliothèque équitablesLes Voix de la Poésie