Prix littéraires du Gouverneur général

On Not Losing My Father's Ashes in the Flood

On Not Losing My Father's Ashes in the Flood

de Richard Harrison

Buckrider Books / Wolsak and Wynn Publishers; distribué par University of Toronto Press

978-1-928088-22-6

Résumé

La grande inondation survenue en Alberta en 2013 sert de trame au dernier recueil de Richard Harrison. La montée des eaux tire ses livres de poésie de leur rayonnage, efface l’encre des lettres conservées dans des boîtes au sous-sol et menace d’emporter les cendres de son père. Sur ces eaux flotte le deuil que Richard porte de son père, qui a souffert d’une forme de démence à la fin de sa vie, mais n’a jamais oublié les poèmes qu’il avait mémorisés dans sa jeunesse. Les eaux emportent aussi ses livres de bande dessinée, ses luttes avec le haïku et sa volonté de rester dans la course, « d’essayer encore ». On Not Losing My Father’s Ashes in the Flood, qui combine des éléments de mémoire, d’élégie, d’essai lyrique et de correspondance personnelle, est un livre généreux et enchanteur, qui, comme le poète, vous amène à réfléchir à la manière dont « les personnages d’un roman peuvent se sortir de n’importe quelle situation, sauf de leur histoire ».

« Dans ces poèmes émouvants sur la relation père-fils dans le contexte de l’inondation survenue en Alberta en 2013, Richard Harrison explore de manière intime, mais ouverte des sujets aussi variés que l’enfance, l’angoisse de la cinquantaine, la démence et la perte avec émerveillement, humour et résilience. »

- Comité d’évaluation par les pairs

Richard Harrison
Richard Harrison

Biographie

Richard Harrison remporte, cette année, son premier Prix du Gouverneur général pour On Not Losing My Father’s Ashes in the Flood. Il a été finaliste pour Big Breath of a Wish (1998) et son recueil Hero of the Play (1994) a été le premier livre de poésie à avoir été lancé au Temple de la renommée du hockey. Il enseigne l’anglais et l’écriture créative à l’Université Mount Royal, à Calgary, poste qu’il a accepté après avoir occupé celui de distingué écrivain en résidence à l’Université de Calgary en 1995. Son œuvre a été publiée, diffusée et présentée partout dans le monde, et ses poèmes ont été traduits en français, en espagnol, en portugais et en arabe. Richard Harrison vit à Calgary depuis 1995.

Photo : Keeghan Rouleau

49th ShelfConseil des Bibliothèques Urbaines du Canada Le Centre d'accès équitable aux bibliothèquesChapters IndigoApple Books RakutenKoboLes librairesLe réseau national de services de bibliothèque équitablesLes Voix de la Poésie