Prix littéraires du Gouverneur Général

Nous qui n'étions rien, traduit par Catherine Leroux

Nous qui n’étions rien

Traduit par Catherine Leroux

Éditions Alto; distribué par Diffusion Dimedia; traduction de Do Not Say We Have Nothing de Madeleine Thien, publié par Knopf Canada

Résumé du livre

À Shanghai, pendant la Révolution culturelle, deux familles d’artistes nouent des liens que rien ne viendra briser. Des décennies plus tard, à Vancouver, une jeune femme entreprend de reconstituer leur histoire à l’aide du Livre des traces, un roman sans début ni fin, à la fois fictif et véridique, qui semble renfermer toutes les vies possibles. Ainsi débute une étourdissante quête des origines entre les mailles de l’histoire, la vraie, et l’inventée. Dans cette saga d’une humanité renversante, Madeleine Thien dépeint la Chine, des années trente jusqu’au nouveau millénaire, de la place Tian’anmen jusqu’au désert de Gobi. Elle raconte aussi l’injuste silence autour des disparus, la résilience, la force de la mémoire, le pouvoir de la musique et de l’écriture. Roman total d’une minutie presque irréelle, Nous qui n’étions rien pose avec compassion une question à jamais pertinente : qu’est-ce qu’une société juste ?

« La traductrice s’est faite complice de l’auteure. Sa version rend avec justesse la grande sensibilité du texte. Soulignons l’équilibre des phrases et la perfection du style : un mélange d’exactitude et de créativité. Les transpositions sont créatives, le rythme est cohérent. »

Comité d’évaluation par les pairs : Myriam Legault, Hélène Rioux, Michel Saint-Germain

Catherine Leroux
Catherine Leroux
Photo : Audrée Wilhelmy

Notice biographique : Catherine Leroux

Catherine Leroux est une romancière et traductrice née en 1979. Avec Corps conducteurs, sa traduction de Us Conductors de Sean Michaels, elle a reçu le prix John-Glassco,alors que Le saint patron des merveilles(traduction de Fabrizio’s Return deMark Frutkin) a été finaliste pour le Prix littéraire du Gouverneur général dansla catégorie Traduction. Ses romans, Lamarche en forêtLe mur mitoyenet Madame Victoria ont également reçuplusieurs prix et nominations. Catherine Leroux vit à Montréal où elletravaille à l’écriture de son quatrième roman ainsi qu’à de nombreux projetslittéraires. 

49th ShelfConseil des Bibliothèques Urbaines du Canada Le Centre d'accès équitable aux bibliothèquesChapters IndigoApple Books RakutenKoboLes librairesLe réseau national de services de bibliothèque équitablesLes Voix de la Poésie

Partenaires médias

CBC Radio-CanadaL'actualité