Prix littéraires du Gouverneur général

Couverture de If You Hear Me, traduit par Lazer Lederhendler

If You Hear Me

Traduit par Lazer Lederhendler

Biblioasis; traduction de Si tu m’entends de Pascale Quiviger

« Lazer Lederhendler a su présenter un sujet difficile avec sensibilité, nuance et élégance. Sa langue est puissante mais limpide, discrète mais bouleversante, non sans une touche d’humour. Le traducteur a su aborder avec délicatesse les couches complexes du traumatisme chez l’immigrant et le patient, qui oscillent entre la vie et la mort, le rêve et la réalité. Les personnages esquissés avec soin de ce roman attendent, comme nous tous, la libération. »

– Comité d’évaluation par les pairs : Angela Carr, Jo-Anne Elder, Nigel Spencer

Résumé du livre

Il arrive qu’une vie bascule en un instant. Après être tombé d’un échafaudage sur le chantier de construction où il travaillait, David, plongé dans un profond coma, reçoit des visites régulières de sa femme Caroline et de leur fils de six ans, Bertrand. Malgré leur dévouement, il leur semble impossible de franchir la distance entre la conscience et le monde mystérieux qu’habite désormais David. Dévastés par cette perte et la réalité de leur propre vie qui doit continuer, les endeuillés font face à des questions difficiles. Comment communiquer quand la langue ne suffit plus? Quand et comment passer à autre chose? Qu’est-ce qu’une vie, et peut-on concevoir qu’il existe une « bonne mort »? Pendant ce temps, le monde intérieur de David se déploie, passant des perceptions sensorielles aux souvenirs d’être chers, sans oublier les paysages cauchemardesques issus du passé de sa famille, en Pologne, lors de la Seconde Guerre mondiale.

Dans une traduction élégante signée par Lazer Lederhendler, If You Hear Me est le récit poignant d’une femme qui a du mal à laisser aller son mari, dont l’esprit lui échappe alors que son corps est toujours là, dans un présent doux-amer. Un aperçu très juste de la complexité du deuil, qui nous incite à nous demander ce que cela signifie d’être en vie, mais aussi d’accepter l’inacceptable – tout en témoignant du pouvoir durable de l’espoir et de notre aptitude à trouver la paix dans des endroits inattendus.

Portrait de Lazer Lederhendler

Notice biographique

Lazer Lederhendler est traducteur littéraire à temps plein. Ses spécialités sont la fiction et les essais québécois. Il est titulaire d’une maîtrise ès arts en création littéraire de l’Université Concordia. Ses traductions lui ont valu des prix et des distinctions au Canada, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Il a remporté trois prix de la Quebec Writer’s Federation (pour The Immaculate Conception, Nikolski, Apocalypse for Beginners), ainsi que deux autres Prix littéraires du Gouverneur général (Nikolski, The Party Wall). Il a traduit plusieurs auteurs de renom, comme Gaétan Soucy, Nicolas Dickner et Catherine Leroux. Lazer Lederhendler vit à Montréal avec l’artiste en arts visuels Pierrette Bouchard.

Photo : Monique Dykstra

Où trouver nos meilleurs livres

À la recherche d’excellentes lectures? Visitez le site de nos partenaires pour savoir où vous procurer nos meilleurs livres. 

49th ShelfLe Centre d'accès équitable aux bibliothèquesChapters IndigoApple Books RakutenKoboLes librairesLe réseau national de services de bibliothèque équitablesCIBA LogoSalon du livre de montreal logo

Partenaires médiatiques

Le Conseil des arts du Canada remercie ses partenaires médiatiques, qui l’aident à faire connaître la littérature d’ici.

CBC Radio-CanadaL'actualité

Soumettre un livre

Les éditeurs peuvent soumettre des ouvrages qu’ils considèrent comme exceptionnels. Les lignes directrices et les critères d’admissibilité sont accessibles au moyen du bouton ci-dessous.

Comment proposer un livre