Prix littéraires du Gouverneur général

Couverture de Five Little Indians de Michelle Good

Five Little Indians

de Michelle Good

Harper Perennial / HarperCollins Canada

« Intime et ambitieuse, l’œuvre Five Little Indians de Michelle Good raconte de façon bouleversante les vies manipulées et détruites par le système des pensionnats. Voilà un témoignage poignant, tragique, mais aussi rédempteur, élaboré avec une grande expertise et un sens de l’observation plein de sagesse. Un roman émouvant, marqué par la détermination et la compassion, sur la difficulté de vivre et d’aimer dans la foulée de traumatismes profonds. »

– Comité d’évaluation par les pairs : Anne Fleming, Ariela Freedman, Rabindranath Maharaj

Résumé du livre

Enlevés à leur famille alors qu’ils étaient tout petits, puis envoyés dans un pensionnat éloigné et dirigé par l’Église, Kenny, Lucy, Clara, Howie et Maisie sont à peine sortis de l’enfance quand ils sont libérés, après des années de détention.

Seuls et dépourvus de savoir-faire, de soutien ou de famille, les adolescents trouvent le chemin du Downtown Eastside, à Vancouver, un univers louche et étranger. Ils s’accrochent les uns aux autres, aspirant à la sécurité et à l’appartenance, dans un monde qui ne veut pas d’eux. Les chemins des cinq amis s’entrecroisent au fil des décennies, alors qu’ils cherchent à surmonter – ou du moins à oublier – les traumatismes subis durant leurs années à la Mission.

Alimentée par la rage et furieuse contre Dieu, Clara se retrouve dans l’univers dangereux et survolté de l’American Indian Movement. Maisie, quant à elle, internalise sa douleur et se place sans cesse dans des situations dangereuses. Célèbre pour ses fugues audacieuses du pensionnat, Kenny ne cesse jamais de courir et passe d’un emploi à l’autre – pêcheries, vergers et camps forestiers – tentant de semer ses souvenirs et sa dépendance. Lucy trouve la paix dans la maternité et garde secret son trouble compulsif, alors qu’elle attend que Kenny revienne vers elle et la vie qu’ils espéraient partager jadis. Après avoir presque battu à mort l’un de ses tortionnaires, Howie est emprisonné, puis il essaie de réintégrer la société et de repartir à neuf.

Avec compassion et perspicacité, Five Little Indians suit la quête désespérée de ces survivants des pensionnats qui affrontent leur passé et, enfin, trouvent une voie à suivre.

Portrait de Michelle Good

Notice biographique

Michelle Good est une auteure crie. Elle est membre de la Nation crie Red Pheasant, en Saskatchewan. Après avoir travaillé pour des organismes autochtones pendant 25 ans, elle a obtenu son diplôme en droit et défendu des survivants de pensionnats pendant plus de 14 ans. Elle a aussi terminé sa maîtrise ès arts en création littéraire à l’Université de la Colombie-Britannique, tout en pratiquant le droit et en gérant son propre cabinet d’avocats. Ses poèmes, nouvelles et essais ont été publiés dans des revues et des anthologies de partout au Canada, et et sa poésie a été incluse dans deux listes d’incontournables du genre au Canada, en 2016 et 2017. Five Little Indians, son premier roman, a remporté le prix HarperCollins/UBC Best New Fiction. Michelle Good vit et écrit maintenant dans le sud intérieur de la Colombie-Britannique

Photo : Kent Wong Photography

Où trouver nos meilleurs livres

À la recherche de nos meilleurs livres? Visitez les sites de nos partenaires pour savoir où vous les procurer. 

49th ShelfLe Centre d'accès équitable aux bibliothèquesChapters IndigoApple Books RakutenKoboLes librairesLe réseau national de services de bibliothèque équitables

Partenaires médias

Le Conseil remercie ses partenaires médias, qui l’aident à faire connaître la littérature d’ici.

CBC Radio-CanadaL'actualité