Livres GG

Gagnants et finalistes

Sélectionnez un genre

Le mal du pays est un art oublié

Commentaire du jury

Dans Le mal du pays est un art oublié résonnent les échos d’une présence subtile. Ouverte et attentive à ce qui est, cette poésie invite à la réflexion. Curieux du monde, Joël Pourbaix sonde l’énigme du quotidien : « Je marche entre le visible et l’invisible, que demander de plus. »

Partager

Le mal du pays est un art oublié

Par Joël Pourbaix

  • Info sur le livre
  • Publié par Éditions du Noroît; distribué par Diffusion Dimedia
  • ISBN : 978-2-89018-905-8
Joël Pourbaix, Montréal, QC

Joël Pourbaix, Montréal, QC

Photo : Allen McEachern

Qui est Joël Pourbaix?

Joël Pourbaix remporte un premier Prix littéraire du Gouverneur général (GG) en 2015 avec Le mal du pays est un art oublié. Son recueil est aussi finaliste du prix Alain-Grandbois de 2015. Auteur d’une œuvre personnelle qui oscille entre poésie et récit, Joël Pourbaix a publié à ce jour près d’une quinzaine d’ouvrages de poésie, dont Dictature de la solitude, Les morts de l’infini, Labyrinthe 5 et Disparaître n’est pas tout. Parallèlement à sa carrière d’écrivain, il a travaillé dans le milieu des libraires pendant près de 20 ans avant d’œuvrer dans le domaine du développement commercial et culturel à Montréal. Ce poète de la quête de soi et de l’autre est né au Québec d’un père Belge et d’une mère Luxembourgeoise et il habite Montréal.

Ressources